Quels sont les différents types d’hébergement web 

Pour une entreprise, il est de nos jours indispensable de disposer d’un site web. Cependant, la création d’un site n’est pas une tâche toute simple. Pour fonctionner comme il se doit et vous apporter tous les avantages que vous recherchez, vous devez suivre une certaine procédure. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé de confier ce travail à un spécialiste. L’une des obligations est de le faire héberger sur un serveur. Sans quoi, il ne serait pas possible de le consulter sur internet. À cet effet, vous avez le choix entre plusieurs types d’hébergement. Découvrez-les à travers cet article.

L’hébergement mutualisé

Il consiste à héberger les données d’une multitude de sites sur un même serveur. Ainsi, les ressources du serveur sont partagées. Ce type d’hébergement est le moins coûteux de tous ceux qui existent. Il est également facile à configurer, à utiliser et à monitorer. Même les novices peuvent les utiliser grâce aux nombreux outils mis à disposition par les hébergeurs.

Cependant, il présente des inconvénients notables. D’abord, le fait de partager un même serveur avec d’autres plateformes peut affecter les performances de la vôtre. Ensuite, ce type d’hébergement n’est pas adapté aux sites qui disposent d’un grand trafic. Enfin, il n’est pas possible pour des utilisateurs avancés de personnaliser la configuration de leur serveur web. Par ailleurs, retrouvez sur www.arnaudmunter.fr un spécialiste capable de vous créer un site sur mesure qui répondra à vos attentes.

L’hébergement dédié

Il consiste à louer auprès d’un hébergeur web un serveur complet. Il est ensuite possible de le configurer selon ses besoins. Comme avantages de ce type d’hébergement, il faut noter qu’il est adapté à tous les sites, même ceux à fort trafic. Il permet également de personnaliser intégralement la configuration du serveur. Aussi, il est très adapté pour améliorer les performances de votre site web. Par ailleurs, choisir un serveur dédié permet de mieux sécuriser votre plateforme et vos données associées.

L’un des inconvénients majeurs de ce type d’hébergement est son coût plutôt élevé. Aussi, la configuration et la gestion de ce type de serveur requièrent de bonnes connaissances en administration système.

L’hébergement VPS (Serveur Virtuel Privé)

C’est un système hybride à mi-chemin entre l’hébergement dédié et celui mutualisé. Celui-ci consiste à créer via des technologies logicielles de virtualisation, plusieurs serveurs virtuels sur un même serveur réel. Elles peuvent être redémarrées indépendamment et évoluer sur des systèmes d’exploitation différents.

Il présente plusieurs avantages notamment un bon rapport prix/performance. Aussi, il est possible d’adapter vos serveurs virtuels en fonction de vos réels besoins. Enfin, vous pouvez installer et configurer votre VPS, redémarrer ou arrêter votre serveur chaque fois que vous en avez envie. Cependant, ce type d’hébergement nécessite de bonnes connaissances en administration système.

L’hébergement cloud

L’hébergement Cloud est un peu particulier, car il ne repose pas sur un serveur, mais sur une multitude de serveurs. Il présente plusieurs avantages. D’abord, vous retrouvez sa flexibilité accrue. Ensuite, vous ne payez que pour ce que vous utilisez réellement. Enfin, il permet aux sites de supporter de fortes variations de besoins en bande passante. Le gros inconvénient est qu’il implique que les données soient hébergées hors de l’entreprise. Vous devez donc vous assurer que le fournisseur met tout en place pour sécuriser vos données.